Reconnue pour sa voix enveloppante et sensuelle, la mezzo-soprano Ghislaine Deschambault se produit régulièrement dans un répertoire musical très varié, passant avec fluidité de la musique médiévale à la musique contemporaine.

Les projets inusités et l’exploration de nouveaux territoires artistiques la passionnent tout spécialement.  Elle fut acclamée par la critique pour son interprétation de La porte de José Évangelista, monodrame pour voix et percussions. Cette production marquait sa quatrième collaboration avec Chants Libres, après Alternate Visions (2007), Arias (2011) et L’enfant des glaces (2013). On a pu l'entendre dans le spectacle Perspectives d'Hildegarde, où elle a participé à la création de 8 pièces de compositrices canadiennes inspirées par Hildegarde von Bingen. Auparavant, elle s'est produite avec le McGill Contemporary Ensemble dans une œuvre de Philippe Leroux, Extended Apocalypsis, avec Soundstreams dans Cantatrix Sopranica d’Unsuk Chin lors du festival 21C à Toronto, et en récital à la Chapelle historique du Bon Pasteur de Montréal dans un programme de musique du 21e siècle. Avec l'Ensemble ALKEMIA, elle présente de nombreux concerts qui font découvrir à l'auditoire des joyaux oubliés, des oeuvres nouvelles et des classiques revisités (En revenant...folklores revisités, Il Cortegiano, Cirque Musical (Festival Montréal Baroque) et Mystères).

En concert, Ghislaine a chanté la Messe en do de Beethoven, la Messe de Noël de Charpentier, le Requiem de Mozart, le Gloria de Vivaldi et le Dixit Dominus de Handel. Comme soliste et choriste, elle se produit avec de nombreux ensembles dont la Nef, l'Ensemble Caprice, l'Harmonie des Saisons, le Nouvel Opéra, la SMCQ (Société de musique contemporaine du Québec), le Studio de Musique ancienne de Montréal, I Musici, l’OSM et la compagnie de danse Fila 13.

 

Ghislaine s’est perfectionnée auprès de pédagogues et interprètes reconnus lors de cours de maîtres (Barbara Hannigan, Stephen Stubbs, Hervé Niquet, Pauline Vaillancourt, Benjamin Bagby) ainsi qu’en Europe et en Amérique du Nord lors de stages réputés (NJO Summer Academy (Pays-Bas), Domaine Forget, Tafelmusik Baroque Summer Institute, Accademia d’Amore (Seattle), Vancouver Early Music Workshop).

 

Ghislaine détient une Maîtrise en chant classique et baroque de l’Université de Montréal où elle a étudié avec Catherine Sévigny et Suzie LeBlanc, ainsi qu’un Baccalauréat en clavecin de l’Université McGill. 

 Ghislaine s’est perfectionnée auprès de pédagogues et interprètes reconnus lors de cours de maîtres (Barbara Hannigan, Stephen Stubbs, Hervé Niquet, Pauline Vaillancourt, Benjamin Bagby) ainsi qu’en Europe et en Amérique du Nord lors de stages réputés (NJO Summer Academy (Pays-Bas), Domaine Forget, Tafelmusik Baroque Summer Institute, Accademia d’Amore (Seattle), Vancouver Early Music Workshop).

 

Ghislaine détient une Maîtrise en chant classique et baroque de l’Université de Montréal où elle a étudié avec Catherine Sévigny et Suzie LeBlanc, ainsi qu’un Baccalauréat en clavecin de l’Université McGill.